JEAN-CLAUDE G44 PHOTOGRAPH

JEAN-CLAUDE G44 PHOTOGRAPH

VENDEE


TRAITEMENT PAR LIGHTROOM

Voici 4 photos, l'originale et ses 3 dérivées,

et je ne fais que découvrir ce logiciel "LIGHTROOM"

 


16/02/2011
0 Poster un commentaire

Vouvant, sur les pas de la Fée Mélusine ...

 

 

 

Vouvant serait une construction de Guillaume le Grand d'Aquitaine qui en 1010 décida la création d'une nouvelle cité. Son église fut construite à l'époque romane. C'est donc dans un superbe édifice que le roi Saint-Louis entre en 1242 pour rendre grâce à Dieu de sa victoire sur les Lusignan. Au milieu du XVe siècle, la façade nord du transept est largement remaniée. Sa destruction semble de situer en 1601 visite de de Jean Collart vicaire de Maillezais qui la trouve « fort bien voultée et couverte » et 1656 quand l'évêque de la Rochelle lors de sa visite pastorale écrit « elle a été toute ruinée » De 1882 à 1885 elle fait l'objet de restaurations, limitées pour des raisons budgétaires. L'histoire de Vouvant ne se résume pas à ces quelques lignes, des documents découverts récemment nous permettent d'affirmer que cette petite cité est en fait le berceau des familles royales, Valois et Bourbon, c'est à dire de nos rois prestigieux, tels Henri IV et LOUIS XIV. Au XII ème siècle vivaient en son château, Geoffroy de Lusignan et son épouse Eustache de Chabot,surnommée la fée Mélusine, lesquels eurent plusieurs enfants dont Geoffroy dit la Grande Dent, souvent cité dans l'histoire pour de hauts faits historiques, et son frère Guillaume bien moins connu, c'est pourtant lui qui a épousé Marquise de Mauléon d'ou une fille Valence Eustache, mariée à Hugues premier de Parthenay-l'Archevêque, dont la descendance nous amène aux familles d'Orléans puis aux Bourbon en passant par Henri IV pour arriver au Roi Soleil. Nous avons puisé nos sources dans différents ouvrages de la Bibliothèque Nationale et surtout dans " Notice historique et généalogique sur la Maison de Chabot" Dans ce document on trouve les lettres patentes du Roi Louis XIV datée du six Décembre 1648, portant érection de la terre de Rohan en Duché Pairie en faveur de Monsieur de Chabot, ou l'on peut lire page 226, " Toutes les maisons impériales, royales et souveraines de l'Europe d'ou vient que les rois nos prédécesseurs, tant de la branche dite communément de Valois que celle de Bourbon, soit à cause de la dite alliance de Luxembourg, soit aussi parce que tous les Rois de France et toute les branches royales, descendent médiatement d'une fille de Chabot qui fut Dame Eustache, femme de Geoffroy de Lusignan. etc." Ceci nous amène à dire que Vouvant et son Eglise ou sont inhumés Geoffroy et sa femme, doivent être considérés comme un haut lieu de la Vendée, voire de France tant son passé historique est important.

 

Mélusine est une femme légendaire des contes populaires et chevaleresques du Moyen Âge. Très ancienne, les mythologues y voient la "mater lucina" romaine qui présidait aux naissances, ou, encore antérieure, une divinité celte, protectrice de la Font-de-Sé (fontaine de la soif). Enfin, il pourrait s'agir de la Lyké des grecs, de la Mélugina des Ligures ou de la Milouziena des Scythes, dont le peuple serait issu d'Héraclès et d'Echidna, elle-même à queue de serpent. Les Scythes dit "Taïfales" auraient en effet pris pied avec l'armée romaine dans le Poitou où ils auraient fondé la ville de Tiffauges. Pour les gaulois, elle serait plutôt une sorte de Parque du nom de Mélicine (la tisseuse), d'où le thème de la destinée, très présent dans le mythe de Mélusine.

 

Mélusine signifie "merveille"

 

Source: Robert Pilnière et Joseph Bironneau - Wikipédia


27/05/2010
2 Poster un commentaire

Marais Breton-Vendéen - Le Daviaud

Une balade inédite entre nature et patrimoine au cœur du plus grand musée de plein air de l’Ouest. C'est en plein air, au détour d'un sentier, que vous découvrirez un milieu naturel riche tant par sa faune que par sa flore. L'écomusée est installé dans des bâtiments traditionnels et regroupe des expositions sur l'environnement et les arts et traditions populaires.

 

Nous vous ferons partager en toute convivialité la vie des gens du marais, où vous découvrirez un milieu naturel d’une exceptionnelle richesse.

 

Vous trouverez sur votre parcours un marais salant en fonctionnement (de juin à septembre), une ferme et ses animaux, un potager et un observatoire ornithologique.

 

Entre terre et mer, au coeur de vastes étendues préservées, l''écomusée du marais Breton Vendéen-le Daviaud, a su créer un pont entre le 19e et le 21e siècle. Conservatoire du patrimoine naturel et humain du marais, plate-forme culturelle du Nord-Ouest de la Vendée, il est le point de rencontre des institutions, des associations, des aménageurs et des protecteurs de l''environnement. A cheval sur les siècles, il permet au public de poser un regard nouveau sur l''évolution de notre société.

 

Le Daviaud s’inscrit par son travail dans les principes généraux des missions des écomusées :

 

« Les écomusées et musées de société valorisent le patrimoine culturel et naturel de leur territoire mais aussi le patrimoine scientifique, technique, ethnographique, ainsi que des lieux et outils de mémoire. Les écomusées et musées de société ne sont pas simplement des conservatoires. Avec la participation de la population, ils prennent une part active à la vie de leur région, à leur développement, en apportant leur contribution aux réflexions, aux débats et expérimentations de leur société. Ils posent en terme critique des questions sur l’identité, l’héritage, la différence, les problèmes actuelles et nouvelles orientations des sociétés. »

 

 


06/05/2010
4 Poster un commentaire

Voyage au coeur du Daviaud en Vendée


11/03/2010
2 Poster un commentaire